Comment choisir son expert comptable ?

Publié le : 28 juin 20224 mins de lecture

En général, l’expert-comptable est sélectionné très tôt, parfois lors de la création de l’entreprise. De plus, il peut passer par le processus d’inscription et suivre une entreprise dès le début de son activité. Lorsque l’expert-comptable prend la mission au sérieux, il peut jouer un rôle important dans la bonne gestion de l’entreprise et même dans le développement de l’entreprise. Il est ainsi nécessaire de savoir comme la choisir.

Établir la relation de confiance et connaître le champ d’intervention

Il n’y a rien de mieux que d’organiser le rendez-vous afin de faire connaissance. D’une manière générale, le premier rendez-vous est gratuit et vous permet de savoir si la problématique est bien comprise et si le climat de confiance s’est installé entre vous ainsi que votre futur comptable. Un sentiment de confiance et d’attachement doit jouer un rôle déterminant dans votre choix. Un expert-comptable agréé et son équipe seront, en effet, le véritable partenaire de votre entreprise dans le futur. Vous aurez besoin de partager beaucoup d’informations qui sont liées à la vie de l’entreprise, vous devriez donc vous sentir connecté et à l’aise. L’expert-comptable est le véritable conseiller de l’entreprise. Il apporte une expertise dans plusieurs domaines, notamment en comptabilité, mais aussi en finance, en fiscalité et en droit. Il vous donnera les meilleurs conseils en fonction de votre situation actuelle et de vos buts à long terme. 

Veiller à sa disponibilité et à sa proximité géographique

Peut-être, c’est le critère étant le plus important, parce que vous n’avez pas besoin d’un comptable tous les jours. Mais quand vous en avez besoin, c’est souvent urgent. Il faut que la relation avec son comptable se construise dans la confiance et dans le temps. De plus, il faut également que celle-ci soit nourrie et régulière. Ce dernier doit également être d’astreinte et se déplacer si nécessaire, notamment s’il y a des questions sur la clôture des comptes ou des contrôles fiscaux. Dans ces cas, son aide sera décisive.

Définir la lettre de missions et le tarif

Les problèmes budgétaires demeurent. Les frais doivent être réglés dès le premier entretien. La détermination de moyennes peut devenir une activité risquée. Par ailleurs, les comptables ont un large éventail d’interventions et les prix ne sont pas réglementés. En plus du prix, il est nécessaire de définir un énoncé de mission qui précisera votre cadre relationnel et les montants des honoraires, les services qui sont inclus et les tarifs horaires ne l’étant pas.

Plan du site